Le nouveau Musée de l'Homme au cœur d’un réseau scientifique pluridisciplinaire

Le Musée de l’Homme, ré ouvert en octobre 2015, réunit en un même lieu collections et centre de recherche, d’enseignement, de formation et de diffusion sur l’évolution de l’Homme et des sociétés. Une occasion pour Sorbonne Universités de s’impliquer dans un lieu largement ouvert sur l’extérieur. Le projet MH@SU permet l’émergence et le développement de projets de recherche collaboratifs interdisciplinaire autour des collections et des plateformes.

Plateforme de recherche et de formation sur l’évolution humaine

La rénovation du Musée de l’Homme (établissement du Muséum national d’Histoire naturelle) est l’occasion de rassembler en un même lieu des activités de recherche, d’enseignement, de formation et de diffusion auprès du grand public, renouant ainsi avec le concept de musée-laboratoire.

C’est aussi l’occasion pour le MNHN d’ouvrir à Sorbonne Universités de nouveaux espaces et de nouvelles expertises permettant le développement de projets de recherche collaboratifs interdisciplinaires dans le domaine de l’évolution humaine.

Le Musée de l’Homme met à la disposition de la communauté scientifique de Sorbonne Universités des collections uniques d’anthropologie biologique, d’ethnologie et de préhistoire, des ressources documentaires, des espaces d’exposition, ainsi que des  plateformes d’instrumentation techniques et d’analyse.

3 grands axes de recherche s’appuyant sur ces ressources ont été définis :

  • Étude biologique de l’Homme et de son évolution
  • Étude des comportements techniques, culturels et symboliques de l’Homme
  • Interactions entre les sociétés et l’environnement

Le fonctionnement du programme reposera sur un comité de pilotage qui a pour mission de de définir les modalités à mettre en place pour l’accès de la communauté scientifique aux collections, ressources documentaires et plateaux techniques, de définir une méthodologie et une organisation pour le développement de projets scientifiques structurants, et plus largement, de susciter une réflexion et des actions autour du concept de patrimoine scientifique.

Contribution à la structuration de Sorbonne Universités

Le projet MH@SU associe de manière originale recherche, formation (académique, continue et professionnelle) Le projet présente un impact sociétal remarquable, puisqu'il interroge les relations passées et présentes entre l’homme et la société, et qu’il offrira un formidable outil de diffusion des résultats scientifiques auprès du grand public.

Le projet rassemble plusieurs partenaires parmi les établissements membres (MNHN, UPMC, CNRS, IRD et Paris Sorbonne) en lien avec les deux chaires thématiques POLYRE et FaciLe ainsi qu’avec le projet de chaire en « Musicologie et acoustique musicale », qui bénéficiera de locaux à proximité.

Au-delà de ce périmètre, il intéresse des nouveaux membres pleins ou associés de la COMUE  comme  l’INRIA, le Centre International d'études pédagogiques (CIEP),  l’Institut national d'histoire de l’Art (INHA), ou, encore au-delà, le BRGM et l’INRAP. 

Enfin, le projet confère à Sorbonne Universités une grande visibilité nationale et internationale, par les collaborations scientifiques déjà existantes, notamment avec l’Asie (Chine, Indonésie, Philippines, Asie Centrale), l’Europe (Italie et Espagne), mais aussi l’Afrique (Maroc, Namibie, Gabon, Cameroun) et d’autres à développer, ainsi que l’implication d'un master et d'un doctorat Erasmus Mundus.

Informations pratiques

Référents scientifiques : Evelyne Heyer, Ludovic Bellot-Gurlet
Établissements partenaires : MNHN, UPMC
Comité de pilotage : MNHN (Evelyne Heyer, Christophe Falguères, Cécile Aufaure, Serge Bahuchet, Pascale Debey, Mélanie Roustan, François Sémah) ; UPMC (Ludovic Bellot-Gurlet, Pascal Frey, Guy Thomas, Philippe Walter) ; Paris-Sorbonne (Dany Sandron, Stéphane Desruelles, Thierry Laugée, Jean-Pierre van Staevel) ; IRD (Dominique Guillaud)

Le Nouveau Musée de l'Homme