© Yannick Labrousse

Sorbonne Universités lance son diplôme étudiant-entrepreneur

À la rentrée 2015, le dispositif de sensibilisation à l’entrepreneuriat et d’accompagnement des étudiants entrepreneurs de Sorbonne Universités, Pépite Paris Centre, s’enrichit d’une nouvelle offre : une formation destinée à donner aux jeunes créateurs d’entreprise les connaissances de base nécessaires pour concrétiser leur projet. Ce diplôme étudiant-entrepreneur (D2E) est porté par l’Université Paris-Sorbonne.

Pour se préparer à un environnement économique et professionnel de plus en plus mouvant, les étudiants des filières universitaires ne peuvent pas simplement miser sur la profondeur de leurs connaissances dans une discipline. Il leur faut aussi se doter d’un éventail de compétences transverses qui favoriseront leur adaptabilité. Pour Sorbonne Universités, la culture entrepreneuriale fait clairement partie de ce bagage complémentaire qu’ils doivent pouvoir acquérir durant leurs études. C’est pourquoi la communauté a créé en 2014 l’un des 29 Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat labellisés par le ministère de l’Education national, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sur le territoire français : les Pépite. 

Baptisé Pépite Paris Centre, ce pôle a, comme ses homologues, pour mission de sensibiliser les étudiants à l’entrepreneuriat, mais aussi d’accompagner et former ceux qui ont un projet d’entreprise. Conformément aux directives du ministère, Sorbonne Universités vient ainsi de mettre en place un diplôme étudiant-entrepreneur (D2E) porté par l’Université Paris-Sorbonne, qui ouvre à la rentrée 2015. 

Apprendre en construisant son projet

Cette formation de 50 heures réparties sur l’ensemble de l’année universitaire est fondée sur l’apprentissage par l’action. Management, marketing, construction d’un business modèle, comptabilité, droit des sociétés, communication, etc. : elle doit permettre aux étudiants et jeunes diplômés entrepreneurs suivis par Pépite Paris Centre de s’approprier les compétences de base pour créer et gérer une entreprise en montant leur propre projet. Délivrés par des enseignants des établissements de la communauté et des intervenants issus du monde économique, les cours seront donc résolument pratiques : comment réaliser mon étude de marché, comment construire mon business plan… Si besoin, les apprenants pourront par ailleurs suivre des modules de formation supplémentaires (par exemple, à la vente) et disposer d’une aide juridique et/ou comptable pour concrétiser leur projet. Enfin, chacun sera épaulé par deux tuteurs : un enseignant et un praticien (entrepreneur, spécialiste de l’accompagnement de créateurs d’entreprise, ancien étudiant entrepreneur…). 

« Ce parcours a été conçu en fonction du profil des étudiants entrepreneurs de Pépite Paris Centre, souligne Aurélie Mandon, chef de projet entrepreneuriat et insertion professionnelle à Sorbonne Universités : des scientifiques ou des spécialistes de sciences humaines, dont les projets d’entreprise sont souvent très originaux, mais qui ignorent généralement tout du monde de l’entrepreneuriat et ont besoin d’un accompagnement adapté. Pour le mettre en place, nous nous sommes inspirés de ce que proposent les universités les plus actives en matière d’entrepreneuriat : celles des pays anglo-saxons et scandinaves, où l’apprentissage par la pratique est très développé. »

Un atout pour entreprendre… ou se faire embaucher

A l’issue du diplôme, Pépite Paris Centre aiguillera les étudiants dont le projet le nécessite vers un des incubateurs partenaires du pôle, où ils pourront bénéficier de services pour accompagner les premiers pas de leur entreprise : hébergement, conseil, appui pour trouver des financements… Grâce à ce dispositif global d’accompagnement, chacun devrait donc avoir le maximum de chances de concrétiser son idée. Et même si certains renoncent à leurs visées entrepreneuriales, le D2E leur aura permis d’acquérir des compétences précieuses pour monter et gérer des projets, trouver des financements, piloter des équipes… et donc faciliter leur insertion professionnelle dans une entreprise ou un laboratoire de recherche.

 

L'entrepreneuriat à Sorbonne Universités en 2014-2015