DOSSIER

Paris-Sorbonne et l’UPMC mutualisent leurs cours de chinois

C’est un des bénéfices du regroupement au sein d’une Comue. Depuis la rentrée 2014, Paris-Sorbonne et l’UPMC proposent un enseignement en langue et culture chinoises commun aux étudiants de la licence Langues étrangères appliquées et de la toute nouvelle licence Sciences et chinois.

En concertation avec Paris-Sorbonne, dans le cadre du Collège des licences de Sorbonne Universités, l’UPMC met en place des cursus bidisciplinaires intégrant une composante en sciences humaines. C’est le cas de la licence Sciences et chinois qui vient de voir le jour et propose une mineure en langue et civilisation chinoises ouverte, dans un premier temps, aux étudiants de la filière Electronique, énergie électrique, automatique (EEA) et, dès l’an prochain, à ceux de toutes les licences de l’UPMC. Paris-Sorbonne souhaitant, de son côté, développer l’enseignement du chinois en licence Langues étrangères appliquées (LEA), les deux établissements ont mutualisé leurs projets.

Le chinois, réel atout pour les étudiants
A la rentrée 2014, une enseignante de chinois, Ariane Lin-Dejean, a été recrutée pour assurer des cours communs aux étudiants des deux cursus, certains ayant lieu au centre Malesherbes de Paris-Sorbonne, d’autres à Jussieu. « Cet enseignement s’adresse aux jeunes qui ont fait du chinois en langue vivante 1, 2 ou 3 dans le secondaire, explique Ariane Lin-Dejean. Il comporte cinq heures de langue et deux heures et demie de civilisation par semaine, ce qui doit permettre d’amener les étudiants à un bon niveau à l’issue de la licence. C’est une initiative très intéressante, qui ouvre de nouvelles perspectives de poursuite de l’apprentissage du chinois dans l’enseignement supérieur. Jusqu’à présent, ces opportunités étaient restreintes, particulièrement pour les étudiants en sciences. Or la Chine est en train de prendre une telle place dans les échanges internationaux que la maîtrise de la langue et de la culture chinoises va devenir un réel atout dans une vie professionnelle. »
Pour faire connaître le plus largement possible cette nouvelle offre de formation aux futurs étudiants, une brochure sera diffusée prochainement dans tous les établissements du secondaire assurant des cours de chinois et Sorbonne Universités organisera une réunion d’information pour les enseignants de chinois des lycées de l’académie de Paris. Par ailleurs, un représentant de Sorbonne Universités présentera les deux cursus au salon des formations du lycée français de Shanghai.

Pour en savoir plus
Contactez Hélène Roussel ou Ariane Lin-Dejean.