Plas@Par : Plasmas à Paris

Plas@Par a pour vocation de stimuler la recherche fondamentale de haut niveau en physique des plasmas ainsi que l’innovation dans des domaines comme les nanotechnologies, l’environnement, l’aéronautique et la médecine en rassemblant des chercheurs de communautés diverses : physique fondamentale, astrophysique, physico-chimie, sciences de l’ingénieur, en ayant des liens forts avec les mathématiques appliquées et la simulation numérique.

Les apports en recherche

Le périmètre scientifique de Plas@Par couvre l’ensemble des plasmas : plasmas astrophysiques, de laboratoire et de fusion. Il concerne également les plasmas “industriels” avec des applications diverses (nanotechnologies, environnement, aéronautique, médecine). Plas@Par vise à étudier, par la théorie, la simulation numérique, l’expérience et l’observation astronomique des processus physiques fondamentaux et transverses à tous les types de plasmas. Six axes structurent l’action du Labex :

  • Axe 1 : Turbulence, instabilités et transport d’énergie
    Un des enjeux est, par exemple, l’étude de liens entre les instabilités dans les plasmas laser et en astrophysique, ou encore, d’avoir une vision générale de la turbulence dans des plasmas de conditions très variées.
  • Axe 2 : Reconnexion magnétique
    Ce phénomène qui est à l’origine de l’accélération d’électrons est aussi un phénomène néfaste dans les plasmas de fusion magnétique.
  • Axe 3 : Chocs
    Également site d’accélération des électrons dans l’espace, les chocs sont des phénomènes complexes et variés structurés par le champ magnétique et le rayonnement et dont l’étude sera menée à l’interface entre l’astrophysique et le laboratoire.
  • Axe 4 : Matière en conditions extrêmes
    L’enjeu est ici d’étudier les effets collectifs liés à la densité ou aux champs magnétiques et électromagnétiques extrêmes.
  • Axes 5 & 6 : Plasmas dans les gaz moléculaires et interaction des plasmas avec les solides et les liquides

Il s’agit de plasmas à relativement basse température, dont la dynamique est complexe, et présentant un fort potentiel pour les nanotechnologies, la propulsion spatiale, le traitement de l’air, la combustion, la foudre…

Les apports en formation

Les actions de formation soutiennent l’enseignement de la physique des plasmas à plusieurs niveaux : au niveau L3/M1, une initiation à la physique des plasmas sur une durée d’une à plusieurs semaines dans le cadre  d’une école d’été. Au niveau Mastère (deuxième année), le financement d’opérations ponctuelles et l’accueil d’élèves venant de l’étranger sont des actions menées par le Labex.

Valorisation

Les développements réalisés dans Plas@Par auront des répercussions dans des domaines tels que la protection des avions contre la foudre, le traitement de l’air, les énergies renouvelables, les propulseurs pour les missions spatiales et la médecine. Le dynamisme, l’expertise et les succès antérieurs des équipes de Plas@Par laissent supposer que plusieurs start-up seront créées.

L'actualité du Labex Plas@Par

  • Lundi 18 janvier 2016 - La journée scientifique du Labex Plas@Par aura lieu le vendredi 22 janvier 2016 à l’UPMC (amphithéâtre Charpak). Cette journée sera l’occasion de faire le point sur l’avancé des projets menés par le Labex. Des échanges sur l’avenir du Labex seront également organisés. Pour plus d’information  

3 appels à projets sont actuellement ouverts par le Labex Plas@Par : 

  • PhD fellowships 2016 - deadline 01/11/2015
  • Postdoctoral positions 2016 - deadline 01/11/2015
  • Invitations for international research expert - 2016 - deadline 15/11/2015

Pour plus d’informations, cliquer ici

  • Organisation d'une Summer School à Roscoff. Inscription jusqu'à fin mai.
  • Publication dans la revue Nature Communications issue des travaux financés dans le cadre du Labex
  • Vidéo traitant de l’utilisation des plasmas dans le traitements des tumeurs dans laquelle sont interviewés des chercheurs du Laboratoire de Physique des Plasma (LPP, laboratoire école Polytech, CNRS, UPMC, Paris-Saclay, Observatoire de Paris), membre du Labex PLas@Par
  • Le labex recrute trois doctorants dans les laboratoires qui le composent ((LCPMC - LULI - LESIA) :

1: “Multiple Photoionization of metallic vapors”, at Laboratoire de Chimie Physique Matière et Rayonnement (http://www.lcpmr.upmc.fr/) in Paris 5th, France. Position
2: “Comparative study of auroral processes of Saturn and Jupiter sampled in situ by the Cassini and JUNO missions”, at Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astro physique in Meudon, France Position
3: “X-ray spectroscopy on dense plasmas produced by 4th generation Light Sources” at Laboratoire d’Utilisation des Laser Intenses, in Paris, France and SLAC, National Accelerator Laboratory, LCLS in Menlo Park, USA.

    Date de retour des dossier : 31 mai 2015. Plus d’informations

    http://www.plasapar.com/en/actions/position-offers

    • Le labex propose 4 bourses post-doctorales : 

    1: “Hybrid simulations of inductively-coupled plasmas in diatomic gases with vibrational state kinetics”, at Laboratoire de Physique des Plasmas in Palaiseau. France.
    2: “Density fluctuations and their role in the instabilities development : from laser to heliophysics.” at Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astro physique in Meudon, France
    3: “Numerical simulations of nanosecond discharge plasmas in air.” At ONERA in Palaiseau, France.
    4: “PLASMA PURE“ at Laboratoire de Physique des Plasmas (www.lpp.fr) in Palaiseau. France.Plus d’informations

    • Le labex Plas@Par offre un année des bourses à des étudiants étrangers d niveau Master 2 pour l'étude de la physique des plasmas. Plus d’information 
    • Ouverture de l’appel à projet 2015 pour le financement d’équipements, de projets de recherche et pour l’invitation d’experts scientifiques internationaux. Plus d'informations