LifeSenses : des sens pour toute la vie

Le Labex LifeSenses a pour objectif d’apporter des avancées scientifiques significatives sur la physiologie et les pathologies de la vision et de l'audition permettant des avancées importantes dans les domaines du diagnostic, de la prévention, de la médecine régénérative et des prothèses, à même de révolutionner la prise en charge d'affections aujourd'hui peu ou non traitées.

Les apports en recherche

Le Labex LifeSenses, intégré à l’Institut de la Vision, a pour ambition de faciliter la coopération de ses équipes par la fertilisation croisée des recherches en audition et vision et par le développement de systèmes d’imagerie à haute résolution de microélectronique et de microfluidique avec les chercheurs de l’Observatoire de Paris, l’ONERA,  l’ENS Cachan,  l’ESPCI, l’ENSCI, l’École Polytechnique, SupOptique, le CEA.

De par ses activités de pointe, le Labex participe activement à la mise en évidence de nouveaux marqueurs et de schémas innovants d’essais cliniques, de nouvelles méthodes d’évaluation de l’impact de la médecine fondée sur les preuves en pratique et des innovations technologiques au service des handicapés auditifs et visuels.

Ces découvertes s’appuient notamment sur d’intenses collaborations internationales avec les meilleures institutions et sur le souhait de construire avec Londres un Institut binational de recherche translationnelle.

Les apports en formation

En 2005, un module de Master 2 "Biologie et traitement des déficits sensoriels", accessible aux chercheurs, vétérinaires ingénieurs et physiciens a été créé. Il est envisagé de créer un Master ou une filière  au sein de l'UPMC. 

Les cours comprendront notamment des modules sur la physiologie et les maladies sensorielles (vision et audition), les explorations fonctionnelles et le développement de thérapies (avec plusieurs options : recherche clinique, pharmacocinétique, "drug design", valorisation…). 

De plus, le Labex LifeSenses participera au Master en Ergonomie (création initiée par l'UPMC), visant à développer des programmes de réadaptation basse vision.

Valorisation

La structure commune composant le Labex LifeSenses a également été labellisée Institut Carnot pour soutenir et renforcer les collaborations déjà existantes avec des sociétés privées. L'Institut de la Vision a contribué à la création de 4 spin-offs : Fovea Pharma, Ophtimalia, Pixium et GenSight Biologics.

Le Labex LifeSenses bénéficie des facilités de l’institut de la Vision dont un incubateur d'entreprises ouvert en 2010 pour héberger et soutenir le développement de start-ups innovantes et pour promouvoir la recherche en ophtalmologie.