Bio-Psy : aux origines biologiques des maladies cognitives et mentales

Le Labex Bio-Psy rassemble 29 équipes de psychiatres, neuroscientifiques et généticiens, dont l'objectif commun est l'étude des mécanismes biologiques impliqués dans les désordres psychiatriques (autisme, schizophrénie, troubles bipolaires, dépression, addictions, etc.) afin d'en améliorer les diagnostics et les traitements au bénéfice des patients et de leur entourage. L’évaluation des coûts/bénéfices économiques des maladies et de leur traitement ainsi que les implications sociétales de la recherche font également partie des objectifs de ce Labex.

L'ACTUALITÉ DU LABEX BIO-PSY CI-DESSOUS

Les apports en recherche

Bio-Psy répond à l'un des besoins prioritaires identifiés dans le domaine des Sciences de la Vie et rapporté dans de nombreux documents stratégiques élaborés au plan national ou international : la nécessité d'améliorer et de développer le continuum entre recherche fondamentale et recherche clinique. Le Labex développe une recherche translationnelle autour de 5 axes majeurs : 

  1. le développement cérébral, notamment par l’étude de mutations de gènes du développement et les anomalies du développement cérébral,
  2. la neurotransmission et la signalisation nécessitant l’étude des fonctions synaptiques et la signalisation intracellulaire ou bien encore les régulations génétiques et épigénétiques,
  3. la plasticité cérébrale, par l’utilisation du phénotypage humain et animal,
  4. les interactions gènes – environnement par l’étude du rythme circadien, le stress et l’immuno-inflammation en plein essor actuellement,
  5. les liens entre santé mental et société suivant plusieurs aspects (études économiques, approches psychosociales, éthique,…).

Bio-Psy souhaite également encourager et soutenir le développement de technologies de pointe, telles que l’utilisation des cellules iPS (cellules pluripotentes induites) issues de patients, comme modèles d’étude de certaines pathologies psychiatriques.

Les apports en formation

Bio-Psy ambitionne de former une nouvelle génération de psychiatres et de neurobiologistes en attirant notamment les meilleurs étudiants internationaux dans le cadre d’une collaboration avec l’École des Neurosciences de Paris (ENP), en renforçant la pluridisciplinarité de la formation des étudiants et en améliorant la formation des professionnels de la santé aux derniers progrès en psychiatrie.

Afin de renforcer l’implication des praticiens en recherche, le Labex Bio-Psy permet également l’accueil en laboratoire des cliniciens plein-temps ou mi-temps, en collaboration avec les programmes institutionnels existants.

Pour aller plus loin

Valorisation

Les recherches menées par le Labex Bio-Psy doivent permettre le développement de nouvelles thérapeutiques dans le domaine de la psychiatrie puis, à termes, leur transfert aux patients. Des collaborations industrielles seront mises en place pour cela. 

Le Labex participera également à la valorisation sociétale grâce à la mise en place d’études portant sur les retombées éthiques, sociétales et légales de la recherche en psychiatrie.

L'actualité du Labex Bio-Psy