Une formation ambitieuse et solide

La formation aura pour objectif de donner aux acteurs, à tous les niveaux (licence, master, doctorat, formation professionnelle), les compétences transversales qui leur permettront d’appréhender la complexité de la transition environnementale, écologique et énergétique du XXIe siècle. Il est illusoire de vouloir former des spécialistes de tous les domaines. Il s’agit plutôt d’enrichir un savoir disciplinaire par une culture large, et surtout développer une capacité à comprendre les enjeux, et identifier les spécialités à mettre en commun pour y répondre. Une labellisation d’un cursus SU-ITE sera mise en place en s’appuyant sur différents leviers : licences majeures-mineures, sélection de modules optionnels dans les disciplines, enseignements bi-disciplinaires reposant sur des méthodes pédagogiques innovantes.

Les étudiants seront associés dès la licence aux projets et au « think tank ».

La création de formations continues de haut et très haut niveaux sera mise en place sur le mode « Institut des hautes études de la transition environnementale » afin de promouvoir SU-ITE au rang de centre de ressources et de compétences en environnement de rang majeur aux yeux des cadres dirigeants des secteurs privés et publics. Il s’agira d’accroître la légitimité sociale de SU dans le champ de la transition environnementale, en s’appuyant sur les ressources financières croissantes qui sont consacrées à ce type de formation mais dont l’essentiel échappe actuellement au milieu universitaire.