Présentation de l'Institut

Centré sur la question de la transition, l’Institut privilégiera les interactions entre les équipes de recherche et les acteurs de la société (politiques, économiques, sociaux). Il s’appuiera sur les ressources structurelles et scientifiques des établissements de SU en développant des recherches, formations et actions interdisciplinaires, identifiées, mises en oeuvre et valorisées avec des partenaires non académiques.

Stratégie de différenciation

L’Institut de la Transition Environnementale ambitionne de devenir une plateforme d’interactions entre science et société pour contribuer à la transition environnementale dans la durée.

Cette ambition s’appuie sur une double originalité : capacité à mettre en oeuvre des approches interdisciplinaires et intersectorielles et centrage sur les problématiques du changement. La palette des compétences réunies à SU permet d’aborder les différentes facettes de la transition, au-delà de la juxtaposition des regards. Il s’agit de les confronter, les enrichir, les articuler, et de proposer des scénarios robustes et un dialogue avec les acteurs.

Masse critique et infrastructures

SU-ITE rassemble 54 laboratoires et environ 2 000 chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants, techniciens, ingénieurs. Il constitue un potentiel unique et considérable, à la fois autour de la biodiversité et des relations humains-nature, des questions climatiques, et de l’utilisation des ressources naturelles et de l’énergie, en interaction avec les autres domaines scientifiques de SU. Les programmes de recherche (Convergence @ SU) et d’enseignement (Collège des Licences de la Sorbonne) ont constitué une expérience solide de la pratique de l’interdisciplinarité.

Le potentiel de formation représente 43 formations de licence, diplôme d’ingénieurs et master, avec des thématiques et une ouverture interdisciplinaire s’intégrant aux objectifs de l’Institut. Dans le cadre de l’Institut, les ouvertures interdisciplinaires entre formations seront renforcées, au bénéfice de la préparation des étudiants à relever les enjeux socio-écologiques du futur.

Enfin, SU-ITE s’appuie sur les plateformes, outils et méthodologies de recherche disponibles à l’échelle de Sorbonne Universités (modèles, bases de données, réseaux d’observations, FabLab, etc.).


Trois axes scientifiques interdépendants sont privilégiés, qui visent à déplacer les frontières de la recherche à l’expertise, afin de répondre aux demandes des acteurs sociétaux.

En savoir plus


Des territoires en milieux urbains, extrêmes et/ou critiques.

En savoir plus


Double enjeu avec l'appropriation des sciences participatives et les modélisations systémiques.

En savoir plus


La spécificité de SU-ITE sera de se co-développer avec les acteurs de la société : donneurs d’ordre, agences, entreprises, associations ou organisations non-gouvernementales, citoyens.

En savoir plus


La formation aura pour objectif de donner aux acteurs, à tous les niveaux, les compétences transversales qui leur permettront d’appréhender la complexité de la transition environnementale, écologique et énergétique du XXIe siècle.

En savoir plus