Paysage géologique © Jean-Pierre Van Staëvel

Un pont entre science et société

Pour mieux appréhender les enjeux sociaux du patrimoine et diffuser plus largement l’expertise de Sorbonne Universités dans ce domaine, OPUS innovera doublement.

Une cellule de veille

cellule réunissant des chercheurs de Sorbonne Universités de différentes disciplines et des experts externes : représentants du monde des arts, de l’industrie, de la société civile…

Cette structure aura deux missions :

  • mener une veille sur l’évolution de la notion de patrimoine et les phénomènes de patrimonialisation, afin de nourrir l’un des trois axes de travail d’OPUS : les recherches d’ordre éthique et épistémologique ;
  • mais aussi capter les attentes de la société en matière de patrimoines, pour voir comment la communauté Sorbonne Universités peut y répondre et valoriser davantage les connaissances et savoir-faire qu’elle développe grâce aux financements publics.

Une offre d’expertises à destination des acteurs socio-économiques

Selon les besoins identifiés par la cellule de veille, OPUS pourra proposer divers types de prestations :

  • apporter expertise et conseil aux pouvoirs publics désireux de faire classer un site ou de valoriser un patrimoine en créant un musée ;
  • mettre en place des formations continues pour les professions en lien avec le patrimoine : par exemple, former des personnels travaillant à la conservation de sites et de collections à la modélisation numérique de bâtiments ou d’objets ;
  • s’appuyer sur les plateformes technologiques de Sorbonne Universités pour proposer des services d’analyse (imagerie 3D, tomographie, datations radiométriques, analyses chimiques…) à des partenaires externes ;
  • associer des PME à des projets de recherche, en facilitant le transfert des savoirs et technologies qui en seront issus ;
  • accompagner des producteurs dans l’élaboration de cahiers des charges pour la labellisation de produits du terroir…