Collection de zoologie de l’UPMC © Santiago Aragon

Des formations adaptées aux nouveaux enjeux des études patrimoniales

Dès la licence...

Avec le soutien du Collège des licences, les établissements de Sorbonne Universités ont déjà créé des formations transversales sur le patrimoine, telles que Patrimoine, sociétés, relations Nord-Sud (co-organisée par l’IRD et le MNHN), Environnement et Patrimoine (Paris-Sorbonne, UPMC), Histoire et philosophie des sciences et des techniques (Paris-Sorbonne, UPMC) ou encore Patrimoine, rencontres, réussites (MNHN, Paris-Sorbonne, UPMC).

Afin d’initier graduellement à l’interdisciplinarité les étudiants désirant intégrer un master en lien avec le patrimoine, OPUS encouragera la multiplication de parcours de ce type, structurés autour de ses axes de recherche.

Son objectif est également d’élargir les débouchés professionnels des étudiants en étoffant les enseignements sur l’histoire du patrimoine et des objets patrimoniaux en licence et master, et en développant la formation pratique aux outils numériques.

… jusqu’au doctorat

OPUS souhaite également lancer une réflexion sur une structuration plus large de l’encadrement des doctorats dans le domaine des patrimoines, avec un double enjeu : renforcer l’impact et l’attractivité internationale de Sorbonne Universités, mais aussi former des doctorants pluridisciplinaires, notamment en construisant une offre de stages et d’écoles d’été en partenariat avec des institutions académiques, culturelles et industrielles.