Photo de Pierre Quatremare
© UPMC – Pierre Kitmacher

Pierre Quatremare

Des nano-aimants pour le stockage et le contrôle de l'information.

Architectures hétéro-poly-métalliques fonctionnelles

La demande croissante en espace de stockage de l’information entraîne l’apparition de nombreux défis technologiques. Il devient indispensable pour répondre à ce problème, de développer des processus de miniaturisation des systèmes électroniques. De par sa capacité à manipuler l’infiniment petit, le chimiste est donc un acteur de premier plan pour la création de telles architectures.

Mon projet de thèse vise à synthétiser des molécules complexes mais porteuses de propriétés dans le but de stocker et contrôler l’information. Pour ce faire, ces molécules doivent comporter une partie magnétique et une partie de type interrupteur moléculaire. L’interrupteur peut alors activer ou non la molécule qui se comporte comme un nano-aimant.

Pour construire ces objets nous utilisons différentes briques métalliques (à base de Fer ou de Cobalt par exemple). À la manière d’un jeu de constructions, l’assemblage de ces briques va permettre d’obtenir des structures qui peuvent prendre des formes géométriques simples, comme des carrés ou des cubes. En choisissant astucieusement les étapes d’assemblage, nous pouvons coupler nos molécules aimants et nos interrupteurs moléculaires et créer un système de stockage et de contrôle de l’information à l’échelle nanoscopique.