Photo de Camille Cosse-Etchepare
© UPMC – Pierre Kitmacher

Camille Cosse-Etchepare

Comprendre le développement rénal.

Étude du rôle de pou3f4 dans la formation du pronéphros chez le xénope.

Les reins sont des organes essentiels qui permettent, via la production de l’urine, l'élimination des déchets de l'organisme. Ils sont cependant la cible de nombreuses malformations congénitales.

Dans mon laboratoire nous cherchons à comprendre comment se forme le rein au cours du développement embryonnaire. Pour cela nous avons besoin d’un modèle rénal simple et facile à étudier. C'est pourquoi nous utilisons l'embryon de Xénope, un amphibien, qui figurez-vous, possède des reins de structure et de fonction très similaires aux reins humains, mais beaucoup moins complexes !

La formation d’un organe tel que le rein implique une fine régulation spatio-temporelle de l’expression des gènes au cours du développement. Cela est possible grâce à des « interrupteurs géniques » qui activent ou répriment l’expression des gènes. Ces interrupteurs s’appellent les facteurs de transcription.

Au cours de ma thèse, je m’intéresse au rôle d'une famille de facteurs de transcription au cours de la formation du rein. À quelle(s) étape(s) du développement rénal interviennent-ils ? Quels sont leurs mécanismes d’action ? De quels gènes sont-ils les interrupteurs ? Agissent-ils seuls ou avec des partenaires ? Affaire à suivre…