Keïs Nabhane Said Halidi (UPMC)

Keïs Nabhane Said Halidi, UPMC, complexité du vivant

Étude de Cep55, une protéine essentielle à la division cellulaire

La division des cellules, ou mitose, est un événement complexe, dont la dernière étape est appelée cytocinèse et permet la séparation physique des deux cellules-filles. Si cette séparation n'est plus régulée normalement, elle peut entraîner une division anarchique des cellules et conduire au cancer.

La cytocinèse implique un grand nombre de protéines, dont certaines sont modifiées par un phénomène appelé ubiquitination. Le rôle de cette ubiquitination, au cours de ce processus, n’est pas encore très clair à l'heure actuelle, mais semble être un acteur majeur dans la division des cellules cancéreuses. Cep55 (pour Centrosome Protein 55 kDa) est une des protéines impliquées dans la cytocinèse, qui est absolument nécessaire à la séparation des cellules-filles. Comme son rôle dans la division cellulaire le laisse présager, des perturbations de l’activité de Cep55 sont associées à divers types de cancer.

Nous cherchons à comprendre les mécanismes, à l’échelle moléculaire, qui permettent à Cep55 de jouer son rôle dans la cytocinèse. Nous avons notamment découvert que cette protéine est capable de reconnaître spécifiquement les protéines modifiées ou « ubiquitinées ». De plus, nos résultats préliminaires montrent que cette nouvelle propriété est indispensable à la fonction que porte Cep55 au cours de la cytocinèse.

Cette nouvelle découverte, si elle est confirmée, permettra d'ouvrir de nouvelles pistes thérapeutiques à visée anti-cancéreuse.