Humanum : une chaire dédiée aux enjeux du numérique pour les humanités

Non seulement la révolution numérique engendre de profondes mutations socioculturelles, mais elle bouleverse aussi les pratiques de recherche dans les sciences humaines et sociales. Projet complémentaire du Labex Obvil – l’Observatoire de la vie littéraire de Sorbonne Universités –, la chaire Humanum a pour mission d’en décoder les enjeux dans le domaine de la littérature et, plus largement, des humanités, tout en développant des enseignements sur ces sujets.

Illustration Humanum

Décryptage

Les humanités numériques désignent l’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans les sciences humaines et sociales, tandis que l’humanisme numérique fait référence à l’étude des conséquences du numérique pour l’homme. Deux domaines où, grâce à sa multidisciplinarité, Sorbonne Universités entend se situer en pointe. La chaire thématique Humanum est un des rouages clés de cet objectif.

En savoir plus
Photo de Didier Alexandre

Enjeux

Grâce à Humanum, Sorbonne Universités a été la première institution en France à inscrire dans ses activités de recherche et de formation non seulement la pratique mais aussi la théorisation des humanités numériques. Entretien avec le référent scientifique de la chaire, Didier Alexandre, qui est directeur de l’Observatoire de la vie littéraire (Obvil) et professeur de littérature française à Paris-Sorbonne.

En savoir plus
Photos de 3 chercheurs de la chaire Humanum

Expertises

Pilotée par l’un des principaux théoriciens du numérique, l’Américain Milad Doueihi, la chaire Humanum réunit une équipe de jeunes chercheurs travaillant sur des thématiques innovantes. De quoi en faire le creuset d’une réflexion critique fructueuse sur les travaux du Labex Obvil et sur les enjeux du numérique pour les sciences humaines et sociales. Illustration avec quelques uns de ses projets.

En savoir plus