Focus sur le projet Dens'Cité

Dens’Cité fait partie des treize projets retenus lors de l’appel à propositions lancé par Sorbonne Universités en 2013 sur la thématique « société et environnement », dans le cadre du programme Convergence. Son objectif : développer l’interdisciplinarité dans la recherche sur la biodiversité en zone urbaine dense.

Résumé du projet

Le programme Dens'Cité réunit des chercheurs du Muséum national d’histoire naturelle, de l’Université Pierre et Marie Curie et de Paris-Sorbonne. Il vise à étudier les dynamiques de la biodiversité urbaine, de son acceptation sociale et de sa gestion, dans un contexte politique d’appel à la densification, en croisant des recherches en écologie, géographie, science politique et sciences de la conservation. 

Pour développer cette approche interdisciplinaire, il s’agit d’abord de fédérer les équipes de recherche des établissements de Sorbonne Universités travaillant sur des sujets liés à la biodiversité et à la densification urbaines. Pour cela, les partenaires du programme organisent notamment un séminaire régulier ouvert à l’ensemble des chercheurs, doctorants et étudiants de master de Sorbonne Universités que ces questions intéressent.

Par ailleurs, grâce au financement apporté par Sorbonne Universités, ils mènent ou vont lancer des recherches sur différents sujets : 

  • l’influence des procédés de culture inspirés de l’économie circulaire sur la croissance des plantes : utilisation de technosols réalisés à partir de remblais de chantier, d’eaux de pluie urbaines pour l’arrosage ou encore de substances comme le guano de pigeon pour la fertilisation ; 
  • les effets de la pollution urbaine sur la biodiversité en ville ;
  • la biodiversité dans les jardins de production urbains ;
  • la place de la biodiversité et de la nature dans l’attractivité d’une ville ;
  • l’intégration de la biodiversité dans les politiques publiques de densification, notamment dans le cadre du Grand Paris.

Premières retombées et objectifs à moyen terme

Dens’Cité a d’ores et déjà permis de rapprocher des équipes de différents établissements de Sorbonne Universités qui ne se connaissaient pas et fédère aujourd’hui une communauté d’une cinquantaine de personnes. L’objectif, à l’issue du programme, est de favoriser les collaborations interdisciplinaires. Le Centre d’écologie et de sciences de la conservation (Cesco) du Muséum, qui a une convention de partenariat avec la Seine-Daint-Denis, va par exemple développer des projets dans ce département avec l’unité de recherche Espaces, nature et culture (Enec) de Paris-Sorbonne, qui réunit des géographes. Les deux laboratoires devraient notamment travailler sur la relation des citoyens à la nature urbaine.

Dens’Cité a également permis aux chercheurs de Sorbonne Universités de nouer des liens avec une équipe d’AgroParisTech travaillant sur l’agriculture urbaine, ce qui pourra également déboucher sur des collaborations ultérieures.

Les séminaires de Dens'Cité

Séminaire du 16 octobre 2015

Lieu : Amphithéâtre Rouelle du Muséum national d’Histoire naturelle (43 rue Cuvier - 75005 Paris)
Responsables scientifiques : Florence Brondeau, Julien Gasparini et Anne-Caroline Prévot

La nature en ville

Sous la forme de courtes présentations, l’équipe-projet propose une synthèse des travaux menés entre mars 2014 et octobre 2015. Cette journée sera également l’occasion d’une discussion sur l’avenir des collaborations engagées dans le cadre de ces recherches. Soutenu dans le cadre du programme Convergence « Société et environnement : savoirs et enjeux », le projet de recherche Dens’Cité fera l’objet d’un séminaire de restitution des travaux menés autour des rapports entre citadins et nature

Programme de la journée

Séminaire du 19 décembre 2014

Intitulée Art, écologie et ville, la dernière séance, le 19 décembre 2014, a donné la parole à trois intervenants externes : Chloé Roubert, une artiste canadienne en résidence au Muséum, ainsi qu’un membre du collectif d’artistes Natural Movement et le cofondateur de la Coalition pour l’art et le développement durable (Coal), deux mouvements qui entendent promouvoir une culture de l’écologie en s’appuyant sur l’art et en travaillant avec des scientifiques.

Leurs interventions ont notamment porté sur le lien entre le rapport d’un individu à la nature en ville et sa relation aux autres, et démontré quel peut être l’apport d’un artiste et d’une œuvre d’art dans les questionnements sur la biodiversité urbaine.

Plus d'information sur Dens'Cité

Les acteurs de Dens’Cité

Porteur du projet

MNHN : Centre d’écologie et de sciences de la conservation (Cesco), UMR 7204.

Partenaires au sein de Sorbonne Universités

  • MNHN : Eco-anthropologie et ethnobiologie, UMR 7206.
  • Paris-Sorbonne : 

    • Espaces, nature et culture (Enec), UMR 8185,
    • Centre André Chastel, UMR 8150,
    • Edition, interprétation, traduction des textes anciens (Editta), EA 1491.

  • UPMC : Institut d’écologie et des sciences de l’environnement de Paris (IEES Paris), UMR 7618.

Partenaires externes

  • Université Paris Sud : Ecologie, systématique et évolution, UMR 8079,
  • AgroParisTech, UMR SAD-APT (Sciences, action, développement - Activités, produits, territoires),
  • Espaces : association qui développe un projet innovant de gestion douce d’espaces urbains en mutation en aidant des personnes en difficulté à s’insérer socialement.

Responsables du projet

  • Florence Brondeau, Enec ;
  • Julien Gasparini, IEES Paris ;
  • Anne-Caroline Prévot, Cesco.