visuel
Sortie de terrain avec les étudiants du master en biologie et écologie végétales de l’Université d’Antananarivo (Madagascar), partenaire du parcours Biodiversité et environnements végétaux tropicaux du MNHN et de l’UPMC. Crédit : Bernard Riéra, MNHN

Coopération Nord-Sud en master : retour sur une expérience innovante

Le programme Kit Master Nord-Sud s’est achevé le 30 juin 2016. Il visait à internationaliser les masters et à renforcer le lien entre recherche et formation, tout en stimulant les coopérations entre les établissements de la communauté et les pays du Sud. Une initiative inédite qui a visiblement convaincu les participants.

Au premier semestre 2016, onze projets de coopération pédagogique et scientifique ont associé quatre établissements de Sorbonne Universités (Université Pierre et Marie Curie, Université Paris-Sorbonne, Muséum national d’histoire naturelle et Université de technologie de Compiègne) à des universités de huit pays du Sud : Cameroun, Indonésie, Liban, Madagascar, Maroc, Sénégal, Thaïlande et Vietnam.

Concrètement, chaque projet rassemblait deux enseignants-chercheurs, un du Nord et un du Sud, ainsi qu’un étudiant de master 2 du Nord et un du Sud, autour d’une question scientifique commune. Chaque encadrant a passé une semaine dans l’établissement de son partenaire, tandis que leurs deux étudiants ont travaillé ensemble sur le sujet de recherche choisi, durant plusieurs mois, dont une partie au Nord et l’autre au Sud.

Soutenu par Sorbonne Universités, ce programme appelé Kit Master Nord-Sud a été initié et géré par l’Institut de recherche pour le développement (IRD) en lien avec les établissements participants de la communauté. Son objectif était triple : internationaliser les masters et renforcer le lien entre formation et recherche, prioritaire à ce stade du cursus universitaire, le tout en développant les interactions avec des universités du Sud autour de thématiques originales.

En croisant leurs problématiques et leurs expertises, les établissements du Sud et du Nord ont permis aux étudiants de master, bénéficiaires de ces projets, d’effectuer un stage de recherche fructueux et de se frotter à des manières de travailler, d’étudier et de vivre radicalement différentes de ce qu’ils connaissaient.

Dans certains cas, les Kits Master Nord-Sud ont servi à renforcer des liens préexistants entre des enseignants-chercheurs de Sorbonne Universités et leurs collègues du Sud ; dans d’autres, ils ont ouvert la voie à de premières coopérations. Pour une majorité de participants, l’objectif est maintenant de pérenniser leurs collaborations. 

visuel
visuel

Illustrations à travers trois kits :


visuel

Avec l’Université d’Antananarivo (Madagascar)

pour le parcours Biodiversité et environnements végétaux tropicaux (BEVT) du Muséum national d’Histoire naturelle et de l’UPMC.

En savoir plus


visuel

Avec l’Université de Thiès (Sénégal)

pour le master de sciences pour l’ingénieur de l’UPMC.

En savoir plus


visuel

Avec l’Université de Yaoundé 1 (Cameroun)

pour le master d’informatique de l’UPMC.

En savoir plus