Kinesthésie

Kinesthésie - Les apports des activités kinesthésiques dans les enseignements scientifiques et humanistes

Introduire des activités kinesthésiques, ou gestuelles, dans des enseignements traditionnels.

L’introduction d’activités kinesthésiques, ou gestuelles, dans des enseignements traditionnels apporte une logique complémentaire en développant les potentiels du corps. Les étudiants ont ainsi la possibilité de jouer un rôle d’acteur à part entière, de confirmer leur motivation et de s’approprier durablement les contenus disciplinaires.

Après une première phase d’initiation via l’organisation de trois ateliers bi-disciplinaires (astronomie/grec, astronomie/italien, biologie/danse), le projet a changé d’échelle en s’intégrant dans des unités d’enseignement à l’Université Paris-Sorbonne et à l’Université Pierre et Marie Curie. Toutes intègrent une dimension kinesthésique à travers le théâtre, la danse ou une « mise en gestes » au sens large. Elles font interagir, lorsque cela est possible, étudiants et enseignants des deux universités, ainsi que les disciplines scientifiques, littéraires ou artistiques.

Le projet se prolonge sur des réflexions sur la pédagogie universitaire . Ainsi, deux publications ont été acceptées pour un colloque sur la pédagogie universitaire à Brest (17-19 juin 2015) et une journée de réflexion a été organisée à la Maison de la recherche (22 juin 2015).

visuel 1
visuel 2

Etablissements impliqués dans le projet

Paris-Sorbonne

Contact

UPMC