L'association Sorbonne Université en quelques dates

2010

En juin, le Pôle de recherche et d’enseignement supérieur Sorbonne Universités voit le jour sous forme d’une fondation de coopération scientifique (FCS), dans le cadre de la loi d’orientation de programme et de recherche du 18 avril 2006. Il réunit alors trois universités aux compétences disciplinaires complémentaires :

  • l’Université Pierre et Marie Curie,
  • l’Université Panthéon Assas, qui est sortie du groupement en septembre 2013,
  • l’Université Paris-Sorbonne.

 

2010-2011

Le gouvernement lance un appel à projets Initiatives d’excellence (Idex). Objectif : « faire émerger en France de cinq à dix pôles pluridisciplinaires d’excellence d’enseignement supérieur et de recherche de rang mondial ».

 

2012

Le projet « Sorbonne Universités à Paris pour l’éducation et la recherche » (Super) est sélectionné au titre d’Idex. Le Muséum national d’histoire naturelle, l’Université de technologie de Compiègne (UTC) et l’Insead, ainsi que le CNRS, l’Inserm et l’IRD, partenaires de l’Idex Super, rejoignent Sorbonne Universités en tant que membres fondateurs.

En avril 2012, la fondation de coopération scientifique Sorbonne Universités signe avec l’État une convention permettant de financer les actions du projet Idex Super, pour une période probatoire de quatre ans.

Les statuts de la fondation sont modifiés pour assurer la cohérence de la gouvernance de Sorbonne Universités avec celle de l’Idex.

 

2014

Trois nouveaux membres rejoignent Sorbonne Universités : Inria (Institut national de recherche en informatique et automatique), le Centre International d’études pédagogiques et le Pôle supérieur d’enseignement artistique de Paris Boulogne-Billancourt. Ces trois établissements contribuent par leurs spécialités disciplinaires à élargir le périmètre de compétences de Sorbonne Universités et à faire naître de nouvelles opportunités de recherche et de formation en interaction avec les membres fondateurs.

Conformément à une disposition prévue par la loi de juillet 2013 pour l’enseignement supérieur et la recherche, Sorbonne Universités devient Communauté d’universités et d’établissements (Comue).

 

2015

Le décret créant la COMUE est publié le 10 juin 2015.

Le 15 septembre 2015, les présidents de l’UPMC et de Paris-Sorbonne adressent à l’ensemble de leurs communautés un courrier leur proposant de "s’engager dans la création d’une nouvelle université regroupant Paris-Sorbonne et l’UPMC au 1er janvier 2018 ».

Thierry Tuot indique que Sorbonne Universités travaille d’ores et déjà à de nouveaux statuts d’association autour de cette nouvelle université pivot, d’une part avec les organismes de recherche et d’autre part avec les établissements ne souhaitant ou ne pouvant pas fusionner.

Au cours du dernier trimestre 2015, des groupes de discussion composés de membres des conseils centraux de Paris-Sorbonne et de l’UPMC sont organisés pour discuter à grands traits les contours de la nouvelle université dans "quatre groupes de travail" : sur "la recherche, la formation, la vie étudiante et la vie de campus, ainsi que sur la gouvernance et l’organisation de la future université".

Le dossier d’évaluation de la période probatoire de l’IdEx SUPER est déposé en décembre 2015.

 

2016


Le jury international d’évaluation des Idex, par son avis du 29 avril 2016, encourage les deux universités à s’engager dans la voie d’une fusion. La période probatoire de l’IdEx est prolongée de 2 années. À propos du processus d’évaluation et de l’audition par le jury IdEx, Thierry Tuot salue le "bien-fondé de l’orientation des pouvoirs publics au départ", estimant qu’il y a là "un vrai enseignement sur la manière de gouverner l’enseignement supérieur". "Il y a deux façons de réformer : tout fixer par les textes, la loi, les règlements ; ou faire confiance aux acteurs.

Les présidents Jean Chambaz et Barthélémy Jobert, qui ont engagé le rapprochement, sont candidats pour un second mandat. Les élections aux conseils pour les personnels et étudiants des 16 et 17 février 2016 et celle des présidents le 21 mars. Ils sont reconduits l’un et l’autre sur un mandat de fusion.

Une première phase du projet de fusion, jusqu’à la fin de l’année 2016, est consacrée à établir l’état des lieux et à concevoir l’organisation et les statuts de la nouvelle université.

 

2017

Les conseils d'administration de l’UPMC et de Paris-Sorbonne votent le 20 janvier 2017, pour le principe de la fusion des deux universités pour constituer une nouvelle entité, Sorbonne Université, à compter du 1er janvier 2018, composée de trois faculté (lettres, médecine et sciences). L’année 2017 marque une seconde phase consacrée à la construction de la nouvelle université et à la finalisation des aspects juridiques nécessaires à sa mise en œuvre.

Le décret portant création de l’université Sorbonne Université est publié au Journal Officiel du 23 avril 2017.

Hélène Pauliat, ancienne présidente de l'université de Limoges est nommée administratrice provisoire le 4 mai 2017.

Les élections générales sont organisées les 14 et 15 novembre 2017. Jean Chambaz est élu président de Sorbonne Université, par les membres du conseil d’administration, au 1er tour de scrutin, lundi 11 décembre 2017. Corinne Aubert a été élue doyenne de la faculté des Sciences et Alain Tallon doyen de la faculté des Lettres. Bruno Riou poursuit son mandat de doyen de la faculté de Médecine.

Le dossier d’évaluation de la période probatoire supplémentaire de l’IdEx SUPER est déposé en décembre 2017.

Le décret portant dissolution de la COMUE « Sorbonne Universités » est publié le 20 décembre 2017.

 

2018

Au 1er janvier 2018, la fusion de Paris-Sorbonne et l’UPMC donne naissance à Sorbonne Université et entraîne une reconfiguration de Sorbonne Universités lequel évolue vers une association (au sens de l'article L. 718-3 et du 3ème alinéa de l'article L. 718-16 du code de l'éducation) : l’association Sorbonne Université.

Cette association assure la coopération entre les membres qui n’ont pas vocation à rejoindre la nouvelle université, avec les membres qui ont vocation à la rejoindre, et les organismes qui, bien que non signataires, participeront activement au pilotage conjoint des programmes et structures d’intérêt commun. L’association Sorbonne Université a vocation à perpétuer l’ensemble des valeurs, des ambitions et des modes de fonctionnement élaborés depuis cinq ans au sein de Sorbonne Universités.

L’association Sorbonne Université regroupe désormais 10 établissements membres.